Les joueurs de l'ECOS au Camp Basket TBA

Publié le par Coach Dav


Dimanche 1er juillet, 11h, le rendez vous est donné devant le gymnase d’Eguilles pour aller à Superdévoluy pour le Camp TBA organisé par Béatrice et le club de l’ECOS. Après un petit arrêt déjeuner sous le soleil, voici toute la petite troupe arriver sur les lieux qu’ils occuperont durant la semaine à venir. Passage obligé par l’administration, récupération des cadeaux, du matériel d’entraînement, réunion et direction les 2 chalets réservés pour s’installer. Une première séance d’entraînement était prévue dés le premier soir mais le temps changeant de la montagne nous jouera un mauvais tour… L’évaluation individuelle sera remise au lendemain.

Lundi - Jour 1 :
Debout 7h30 pour aller au petit déjeuner. Retour obligatoire au chalet pour la matinée car la pluie a rendu les terrains impraticables. 15h, le rendez vous était donné l’après midi pour procéder aux évaluations individuelles qui devaient nous classer dans des groupes de niveau. Le niveau du camp est plutôt relevé avec des joueurs et joueuses qui taquinent la balle ! Nous voilà répartis dans les 8 groupes de travail créer par les cadres du camp. Le retour de la pluie en soirée annulera le tournoi du soir… Dommage ! On se consolera avec quelques parties de billard au bar de l’hôtel.
Anecdote du jour : Il faudra se lever plus tôt si l’on veut avoir des croissants frais et du jus d’orange…

Mardi - Jour 2 :
7h15, le réveil sonne… « Debout tout le monde, c’est l’heure ! ». 7h30 au réfectoire, ce coup-ci les croissant et le jus d’orange étaient au rendez vous pour un petit déjeuner copieux ! Le temps de se remettre de ce réveil au aurore, chacun allait pouvoir exhiber ses fringues nba achetées la veille à la boutique du camp et se préparer mentalement à commencer les choses sérieuses. 9h précise sur les terrains, punition à la clés pour les retardataires, le thème du jour devait être manifestement la condition physique et l’adaptation physiologique (manque d’oxygène en altitude). Le tempo est donné et vaut mieux le suivre sous peine de se voir traiter de « loosers » par les coachs et pire d’avoir des gages en cas d’échec ! A 12h, la pause déjeuner était donc bienvenue pour reprendre son souffle. On aura même droit à plus de sursis étant donner que la pluie était de nouveau au rendez vous. 20h30, ouf, la pluie a cessé et les terrains sont secs, on peut enfin commencer le tournoi !
Anecdote du jour : On passe pour des morts de faim au réfectoire ! Heureusement la serveuse est sympa et nous file double ration à chaque repas… En même temps, faire du sport, ça creuse !


Mercredi - Jour 3 :
Côté réveil on ne change rien même si on a une sale tronche à cette heure là, mais on a rien sans rien... Echauffements et étirements collectifs (139 stagiaires) ludiques et méthodiques. Ce matin, comme chaque matin, travail par atelier avec perfectionnement du shoot, jeu en 1c1, organisation collective en attaque… On apprend tous les jours ! Le temps de digérer le repas très équilibré du midi (croque monsieur et frites) et nous voilà rendu sur les terrains à 15h pour du travail orienté sur les fondamentaux collectifs en 4c4 ou 5c5 avec un accent mis sur le jeu rapide et les couloirs de jeu. Petite séance de jacuzzi, sauna et hammam juste avant le dîner et suite du tournoi pour conclure cette journée et petit délire entre nous juste avant l’extinction des feux de 22h30.
Anecdote du jour : Ca va mieux côté souffle mais c’est les jambes et les pieds commencent à fatiguer… On comprend l’importance des tongs ! Vive le jacuzzi car c’est génial pour la récup.


 

 

Jeudi - Jour 4 :
La journée commence par une frayeur lors du rassemblement matinal… Stéphane, autoproclamé le pitbull du camp, appelle un à un les stagiaires qui se sont fait remarquer la veille : consommation de pizza illicite, bordel dans les couloirs de l’hôtel, non respect du couvre feu dans un chalet et, …, et c’est tout ! Ouf !!! Les cadres ont zappé l’aventure nuptiale de notre cher Rudy… C’est pas passé loin ! On se sentait mal avoir une sanction en sus ce jour là, d’autant plus que la petite pluie fine du matin nous obligera à faire un bon footing d’environ 40 minutes dans la montagne le temps de sécher les terrains… Ca c’est de l’échauffement ! De retour aux terrains et complètement épuisé, il était difficile pour tout le monde de tenir la cadence imposée par les coachs lors des ateliers techniques ! L’aprèm, les jambes et les pieds on du mal à s’en remettre et la liste des blessés dans le camp s’allonge. Un moment de fatigue et ça peut tomber sur n’importe qui ! Fanny en fait partie avec un début de rhinopharyngite qui la clouera au lit jusqu’à samedi. Cela n’empêcha pas les coachs de maintenir le rythme donné au camp. Grâce aux entraînements de l’après midi, le jeu collectif s’améliore de jour en jour et les matchs de tournoi du soir deviennent de plus en plus intéressant à jouer même si il y a toujours de grands écarts avec certaines équipes qui se détachent.
Anecdote du jour : Aurait on mis trop de pression à notre serveuse adorée ? Aujourd’hui pas de rabe au resto et diet pour tout le monde… C’est le « Programme anticellulite » comme dirait coach Allen !

Vendredi - Jour 5 :
Avant dernier jour au camp… C’est passé trop vite ! Perfectionnement technique au programme de la matinée. En retard sur le programme (séances qui ont sauté à cause de la pluie), les exercices collectifs de l’après midi laissent la place aux derniers matchs du tournoi et aux playoffs ! Pas mal d’entre nous accèderont aux phases finales mais seulement Rudy, Thomas et Clara seront déclarés champions et pourront défier l’équipe des entraîneurs. En fin de journée, tout le monde s’est rassemblé pour la remise des récompenses. Les champions du tournoi, les MVP de chaque groupe et les 2 MVP du camp allaient être honorés ! Retour aux chalets et à l’hôtel où la majorité des stagiaires se préparent pour aller à la soirée en boîte organisée par le camp. Mais avant, c’est cassage de ventre avec une méga raclette (à volonté) histoire de reprendre tout les calories perdues durant la semaine ! Le soir, pendant que certains étaient partis danser, nous nous organisions une soirée buzz et tournoi nba street sur ps2 jusqu’à l’heure du couvre feu fixé à minuit.
Anecdote du jour : Une nouvelle blessure côté ECOS avec la chute impressionnante d’Alex sur la hanche qui quittera les siens pour aller à l’hôpital de Gap à la mi-journée. Plus de peur que de mal pour Alex, de retour en pleine nuit, qui n’aura qu’un bon hématome à la hanche.

Samedi - Jour 6 :
Dernière matinée de training. Dur dur de se lever et d’être à 100% après la semaine passée et la soirée de la veille… Pas d’excuse pour les entraîneurs, d’ailleurs tout le monde fera une séquence de tiping à cause du retard de certains stagiaires ! Après un échauffement commun, la dernière séance est orientée sur le ludique avec pleins de petits jeux et concours, et, où les « loosers » n’échapperont pas aux sanctions des coachs bien décidés de nous achever !!! Bilan de stage avec tous les stagiaires et direction nos chambres pour préparer le départ de l’après midi.

>>> J’attends les commentaires de nos joueurs : Béatrice, Clara, Fanny, Lara, Naïs, Alex, Fabien, Laurent, Maxime, Nathan, Romain, Rudy, Thomas, et Tom.
>>> Album photos !

Publié dans Coach Dav Ecos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thomas 20/07/2007 20:15

franchemen ya ke d bon momen passer ac vous david( et ses chosette ac sandale),maxime,phany,alex(boule a zero lol),rudy(le nudiste),tom,beat et tou les otr a remetr pr laner proch!!

alex 15/07/2007 22:07

salut ben un petit com pour dire que se camp c etais de la bombe on c trop gaver super momen passer ac toi dans la piolle lol ac les autre dans la baraque ac les tournois et tt mai le meiu c etais a l hopital et la mcdo a minuit les gars mdr allez a plus ma couilles

fanny 13/07/2007 19:34

tu t'es gavé pour lé résumé, j'avoue je marone pour la fin du stage et pour information je n'avais pas une rihnofaringite mais une angine et une sinusite. décidement vive le médecin de montagne qui me sort ca et qui dit à alex qu'il a quelque chose cassé alors qu'il a un hématome ! lol
Bref cette semaine était très sympathique avec vous tous, malgèrs la pluie, on a bcp délirer, et c'était pas mal du tout. donc merci béa d'avoir organisé tout ca et à la prochaine!!! gros bisous et je suis ok avec tes coups de gueule et tes coup de coeur mdr

Beat 12/07/2007 11:19

Vingt ans après, quel bonheur de retrouver Superdevoluy.
La bonne mentalité de tous le groupe, la vie en communauté a permis de nous connaître d'avantage.
Les coach avec leur professionnalisme.
Le plaisir de faire découvrir cet endroit au joueur d'ECOS.
Enfin ce stage va permettre à notre club de devenir plus grand grâce à son intensité et la progression du groupe présent au camp.
D'accord avec David, faut remmettre ça l'an prochain !!!

Coach Dav 14/07/2007 11:31

J'ai rajouté quelques photos prises par Béat !http://coach-dav-life.over-blog.com/album-370832.html

Pierrot 11/07/2007 18:25

Beau compte rendu !
Mes coups de gueule : m'avoir laissé tout seul une semaine dans notre bonne petite bourgade d'Eguilles à bosser.
Mes coups de coeur : que vous soyez revenus.
J'espère pouvoir le faire l'année prochaine avec vous !!!